Visit the english versionVisit the german version
Français >> visiter >> Le patrimoine médiéval

Balade autour des vestiges de châteaux médiévaux

 

FalkensteinLe château du Falkenstein est le plus important des châteaux forts du Pays de Bitche.

Sa construction se confond avec un éperon rocheux étroit, long de 120 mètres et haut de plus de 20 mètres. Erigé au 12ème siècle, à l’initiative des comtes de Lutzelbourg, il passe par la suite aux comtes de Sarrewerden qui le donnent en fief à la famille des Falkenstein. Comme il faut utiliser au maximum chaque espace, plusieurs familles des Falkenstein y cohabitent.

En 1564, le château revient à Philippe IV, Comte de Hanau-Lichtenberg. Quelques mois plus tard, le château est ravagé par un incendie et ne sera plus jamais reconstruit. La légende raconte qu’il brûla durant cinq jours et cinq nuits.

Depuis mi-juillet 2013 et après de gros travaux de mise en sécurité, le château du Falkenstein est à nouveau accessible au public.

 

 


 

Sur la même crête, à côté du Falkenstein, s’élève le château du Helfenstein, " la Pierre qui porte

secours ".

En 1410, ce château constitue avec ses dépendances et les villages de Butten, Kirspach et Birsbach, un fief du Duc de Lorraine.

Détruit en 1435, il ne reste plus que quelques ruines : murs, citerne, escaliers taillés dans le roc...

 

 



A quelques centaines de mètres du Falkenstein, le Château de Rothenbourg ne présente que quelques vestiges.

On ignore sa date de construction. En 1353, le château est cité comme faisant partie du Comté de Bitche.

Quelques années plus tard, devenu un repère de chevaliers-brigands, le château de Rothenbourg est ravagé par la milice strasbourgeoise. Au 16° siècle, il est décrit ainsi : " un vieil petit château ruiné ".
Il le restera.

 


 

WALDECK Emergeant de la forêt, le donjon du château de Waldeck fait partie intégrante du site de l’Etang de Hanau.

Construit sur un éperon rocheux, le château, dont la construction remonterait à la fin du 13° siècle, changea souvent de propriétaire.

Appartenant à l’origine aux sires de Lichtenberg, il passera en 1395 aux mains des Comtes de Deux-Ponts-Bitche jusqu’en 1570, date de la mort du dernier représentant de la lignée. 

Quelques années plus tard, durant la Guerre de Trente Ans, la château fut démantelé par les troupes du Maréchal de France et ne sera plus reconstruit.


Pour des raisons de sécurité, l’accès au château est strictement réglementé.

 



ARNSBOURG Les ruines du Grand Arnsbourg, situées entre Philippsbourg et Niederbronn-les-Bains, appartiennent à un château construit au milieu du 12° siècle.

Le but de la construction du château était la surveillance de la Vallée de la Zinsel qui menait jusqu’à Bitche. En 1229, Louis d’Arnsbourg est le premier occupant du château ; en 1332, il passa entre les mains des Sires de Lichtenberg, jusqu’à l’extinction de la famille en 1481.

Il devient alors propriété des Comtes de Deux-Pont-Bitche, avant d’être partiellement détruit en 1525, pendant la Guerre des Paysans.

Pour des raisons de sécurité, l’accès au château est strictement réglementé.

 


 

Dominant les maisons de Philippsbourg, le rocher fortifié de Philippsbourg servait au Moyen-Âge à surveiller la vallée du Falkensteinerbach. Il ne subsiste aujourd’hui que quelques aménagements rocheux, ce qui laisse supposer que le rocher abritait une construction légère, peut-être en colombage.

Malheureusement, aucune mention de cette fortification n’est connue, mais il semblerait que le nom de Philippsfels ou Rocher Philippe IV ait été attribué à ce rocher bien après son aménagement, en souvenir du constructeur des fortifications, Philippe IV de Hanau-Lichtenberg.


 Le château du Ramsteinramstein

Situé à une hauteur de 292 m et dominant le village de Baerenthal, le château a été construit au XIIIème siècle.

Son existence sera très brève. Le château sera détruit en 1335, lors d'une expédition punitive des troupes de l'Evêque de Strasbourg. Il n'a jamais été reconstruit. Aujourd'hui il ne reste qu'un pan de mur du donjon et des chambres taillées dans le roc.

Depuis 2010 et après de gros travaux de mise en sécurité, le château du Ramstein est à nouveau accessible au public.

:: Inscription à la Newsletter